Comment jouer à la roulette ?

Les règles de la roulette française, dite aussi roulette européenne, ne diffèrent que peu de celles de ses sœurs, les roulettes américaines, mexicaines ou anglaises. Mais pour commencer, il est intéressant de s’imprégner de ces principes pour ensuite s’essayer aux autres versions. La roulette française se joue avec une roue horizontale de 37 numéros allant de 0 à 36, avec un chef de table qui fait figure de banquier, et très souvent plusieurs croupiers.

Les différentes étapes de jeu de la roulette

Si vous ne savez pas jouer à la roulette, un bon sens de l’observation est le premier atout des joueurs néophytes. Approchez-vous d’une table et guettez le croupier et les réactions des différents joueurs assis autour du plateau. Celui-ci est composé d’un tableau à cases, où les joueurs posent un certain nombre de jetons, selon la valeur et la variété de leurs mises, pour signifier quels sont les paris qu’ils prennent. Il y a également une roue, star de la tablée, qui est le plus souvent une pièce en forme de toupie évidée dorée avec des numéros noirs et rouges. Celle qui attire tous les regards, c’est la bille lancée par le croupier !

Étape numéro 1 : Lorsque le croupier annonce l’ouverture de la première phase de jeu, avec un tonique « Faites vos jeux ! » en jetant la fameuse bille dans la roulette tournante, les joueurs sont invités à placer leurs mises. Ils peuvent parier autant de numéros qu’ils le souhaitent et autant de jetons que leur bankroll le leur permet. Ils peuvent alors miser sur un ensemble de couleurs ou de numéros, englobant dans leur pari tous les numéros rouges, noirs, les chiffres pairs, impairs, etc. Pour cela, des emplacements dans le tableau sont réservés, tandis que la façon dont les joueurs placent leurs jetons détermine la nature de leur pari.

Étape numéro 2 : Elle est annoncée lorsque la roulette a suffisamment ralenti pour permettre à un œil averti de déterminer où elle pourrait tomber. Et cela, il n’en est pas question ! « Rien ne va plus ! » annonce le croupier. Les joueurs sont alors priés de cesser tout pari, et surtout, pour ne susciter aucun désaccord, de retirer leurs mains du tableau. Si parfois les croupiers sont conciliants et vous laissent encore une chance de jeter quelques jetons, ce n’est pas toujours le cas, et mieux vaut éviter tout malentendu.

Étape numéro 3 : « Les jeux sont faits ! » dit le croupier. La bille s’immobilise alors, proclamant par la même occasion les perdants et les gagnants. La banque se munit d’une raclette en bois, récupère les mises perdantes et récompense les joueurs qui auront fait les bons paris. Attention, car si la bille tombe sur zéro, les joueurs perdent 50% de leurs mises (et en récupèrent l’autre moitié) !

La roulette des casinos en ligne n’aura plus aucun secret pour vous :

Machine a sous 120x600